Les Relations Presse sont des alliées de choix pour les acteurs de l’IT qui souhaitent gagner en notoriété ou renforcer leur crédibilité. Pourtant, bon nombre d’éditeurs, intégrateurs et ESN peinent à décrocher des parutions dans la presse IT. Une partie d’entre eux éprouve même des difficultés à trouver un “bon” sujet de communiqué de presse. Et bien souvent, c’est là que réside le problème. Communiquer sur la mise à jour d’un logiciel ou la participation à un salon pour récolter des retombées dans la presse ne porte que rarement ses fruits…

 

Quel type de contenu est apprécié par les journalistes IT ?

Young people hiding faces behind paper sheets with question marks while waiting for job interview indoors

Rappelons-le, chaque journaliste reçoit des centaines de communiqués de presse dans sa boîte mail par jour et n’en traitera sûrement qu’un ou deux par semaine. Si vous faites partie des 90 % de PME présentes sur le marché de l’IT et que vous commencez vos Relations presse, il est peu probable que votre CP (communiqué de presse) soit LE sujet sélectionné par le comité rédactionnel hebdomadaire.

Mais il est possible de pallier ce manque de notoriété. Et ce, en proposant des sujets qui feront mouche aux yeux des journalistes. Ces derniers cherchent avant tout à rédiger des articles qui auront de l’intérêt pour leurs lecteurs : des histoires vraies ! C’est pourquoi le retour d’expérience est un excellent sujet de communiqué de presse. Les journalistes sont friands de beaux projets IT, quel que soit le secteur. Et justement, le retour d’expérience a vocation à raconter le déroulement du projet, du point de vue du client final, en mettant ainsi en valeur les bénéfices obtenus grâce aux outils ou services mis en place.

Dès lors, le meilleur conseil que nous pouvons vous donner pour capter l’attention de la presse IT est de raconter l’histoire d’un succès ! (À lire également : La success story, pilier de communication de la TPE IT)

 

Pourquoi faire un communiqué de presse basé sur un retour d’expérience ?

Retro old microphones for press conference or interview on table front gradient aquamarine background. Vintage old style filtered photo

  • Premier avantage : vous gagnez en visibilité. En mettant en avant une belle référence, vous avez beaucoup plus de chances d’attirer l’œil d’un journaliste qu’en parlant directement de votre solution. Choisissez un client connu sur votre secteur. Vous pourrez ainsi bénéficier de sa notoriété. 
  • Deuxième avantage : vous gagnez en crédibilité ! En s’appuyant sur la parole de pairs, le témoignage prend plus de poids et apporte une dimension concrète à votre proposition de valeur. La presse a besoin de croire en votre solution pour en parler : le REx fait alors figure de preuve flagrante. 
  • Troisième avantage : vous construisez une notoriété ciblée. En réalisant un communiqué basé sur un témoignage, vous avez l’occasion de toucher la presse IT (votre cible principale), mais aussi une presse métier et/ou sectorielle qui vous échappait jusque-là. Ainsi, vous diversifiez vos retombées presse.

 

Lire aussi : Comment rater ses Success Stories ?

 

Quel intérêt pour les clients qui témoignent ?

focus on a working camera. process of creating TV show. interview between a journalist and a celebrityLe retour d’expérience n’est pas un service que votre client vous rend… Enfin pas seulement ! C’est aussi pour lui une occasion de faire parler de sa société et de véhiculer une image moderne et innovante. Et pour la personne que vous interviewez, c’est même une occasion unique de peaufiner son personal branding. En effet, il est toujours valorisant pour un chef de projet de parler de ses accomplissements. D’autant plus si le logiciel ou le service mis en place est novateur et porteur de bénéfices pour l’ensemble de l’entreprise ! Mettez donc cet aspect clé en avant pour mieux convaincre vos clients de témoigner.

Pour aller plus loin, découvrez un exemple de REx diffusé dans la presse : [Stratégie RP] De belles retombées presse pour rassurer les prospects


Marlène Pellissier

Par Marlène Pellissier, le 19 septembre 2020

Share This