Innovate or die ! Pour s’assurer que votre solution IT reste compétitive et attractive sur votre marché, il est essentiel de mettre en place, en interne, des démarches d’amélioration continue. Alors, comment piloter une démarche d’enhancement au sein de votre organisation ? Et dans le cas d’un nouveau logiciel que vous souhaitez commercialiser, comment concevoir le produit qui saura trouver preneur, au présent et au futur ? L’étude de marché IT peut vous apporter les réponses qu’il faut ! 

 

État des lieux de l’innovation IT 

Aujourd’hui, il est indéniable que les acteurs de l’IT ont une réflexion tournée vers la technologie. Éditeurs de logiciels, intégrateurs, ESN (SSII) disposent de compétences sur des techniques ou des logiciels particuliers, qu’ils mettent en oeuvre auprès de leurs clients. 

Dans le cas d’un éditeur, la connaissance d’un secteur d’activité précis (industrie automobile, services à la personne, sport, sécurité…) combiné à une maîtrise technique particulière procure un avantage concurrentiel (voire pour certains marchés de niche, un monopole) incomparable sur le secteur d’activité en question. Quand les compétences de l’entreprise rencontrent un marché, paf, ça fait du chiffre d’affaires ! Enfin, en théorie…

Dans cette lignée, un intégrateur va pouvoir apporter une maîtrise technique incomparable sur la compréhension d’une solution IT qui a le vent en poupe, et qui nécessite forcément l’intervention d’un prestataire pour son déploiement chez une entreprise.

Nous l’avons observé depuis près de 10 ans : ce processus de réflexion demeure ultra-majoritaire chez les acteurs de l’IT. Après tout, si ça fonctionne, pourquoi se priver ?  

 

Faire ce que les autres ne font pas

Dans étude de marché IT, il y a marché. Jusqu’ici, ça va ? Bon. Pour revenir à ce que nous avons évoqué en première partie, l’innovation IT est, par défaut, tirée par la technique. Cependant, cette réflexion tirée par la technique est évidente lorsque l’on a pignon sur rue dans un secteur à croissance forte, comme la majorité des marchés gravitant autour de l’IT depuis plus d’une vingtaine d’années. Mais l’essor des solutions IT B2B attire de nouveaux concurrents, qui pourraient présenter une menace sur votre terrain de jeu. Comment, alors, endiguer ces menaces ? 

design thinking itIl faut envisager une innovation tirée par le marché. Ainsi, à chacune des évolutions de votre solution, celle-ci saura rencontrer son marché. Il devient alors nécessaire de bien analyser la demande existante, d’interroger les besoins de ses cibles, présents et futurs, pour pouvoir évaluer les évolutions du marché sur lequel vous souhaitez entrer, ou perdurer. En somme, il faut étudier son marché. 

L’étude de marché va vous permettre de concevoir et d’améliorer votre logiciel ou service IT sous de nouveaux processus de réflexion, en faisant entrer les demandes et attentes de vos futurs utilisateurs, plutôt qu’en raisonnant sur vos acquis et vos connaissances techniques. Réfléchir aux usages, plutôt qu’aux technologies. 

 

Adopter une démarche de design thinking IT 

Le Design Thinking, tout le monde en parle… Mais nous avons l’impression que personne ne sait vraiment en quoi ça consiste ! 

Cette méthode, américaine à l’origine, vise à transformer en profondeur et sur le long terme les processus d’une entreprise, pour plus de fluidité et plus de résultats. Le point névralgique d’une démarche de design thinking est la co-construction : un marché que l’on scrute, des intervenants extérieurs qui vous guident, des idées qui germent de l’intérieur même de votre entreprise… tendus vers la génération de nouvelles solutions.

design thinking itQuand on évoque une transformation, une innovation au sein de l’entreprise, on ne sait jamais par où commencer. Nouveau produit ? Nouvelle identité ? Nouvelle gestion ? Il faut y réfléchir… Le problème dans ces moments d’interrogation, c’est que les ressources au sein de l’entreprise ne sont pas mobilisées avec efficacité. Les discussions autour de l’innovation traînent en longueur, sans apporter de solutions concrètes. De plus, on oublie souvent d’aller chercher de l’information à l’extérieur de l’entreprise. Observer les utilisateurs, leurs pratiques, leur demander leur avis, etc. 

Pourquoi faire appel à un consultant ? 

Le rôle du consultant externe sera de structurer la démarche d’innovation au sein d’une organisation, en créant des ateliers dédiés, et en proposant des outils (le gamestorming, la facilitation graphique…) originaux pour favoriser l’implication des collaborateurs. Le designer va tracer un parcours à destination de vos équipes. Partir de ce qui cloche, bien définir la problématique, pour arriver, ensemble, à la résolution du problème. Une démarche de design thinking passe par 3 étapes : Inspiration (définir une problématique et découvrir des approches originales), Idéation (produire de nouvelles idées et les concrétiser), Itération (série d’expérimentations basées sur l’avis des usagers).

Avec le design thinking, vous placez vos collaborateurs au coeur de la transformation de l’organisation. 

 


Vous souhaitez réaliser une étude de marché pour faire le point sur vos démarches d’innovation au sein de votre entreprise ? Le mieux serait de faire appel à des consultants qui connaissent l’univers IT, et qui pourront rapidement cerner vos besoins. Et vous faire envisager des perspectives radieuses pour votre solution IT…  

 


Emilie Le Douaron

Par Emilie Le Douaron, le 14 septembre 2019

Share This