Toujours en quête du Saint-Graal, vous y êtes presque. Après moulte réunions autour de cette fameuse table ronde, vous avez réussi à convaincre Lancelot, Perceval et Arthur (autrement dit, vos collègues et votre boss) que l’Inbound Marketing est la clé pour atteindre le graal. Vous avez même déjà choisi votre allié de taille. Les choses sérieuses peuvent commencer. Dans cet article, nous vous livrons donc les étapes à suivre pour la mise en place de l’Inbound Marketing.

 

Etape 1 : définir la stratégie d’Inbound Marketing

La première étape, et pas des moindres, consiste à définir votre stratégie d’Inbound Marketing. En effet, il est nécessaire de connaître la direction dans laquelle vous souhaitez vous lancer. Dans un premier temps, définissez votre (ou vos) persona(e) : son identité, ses problématiques et ses attentes. Ainsi, vous obtiendrez une vue d’ensemble des sujets à aborder pour l’interpeller. Puis, définissez votre calendrier éditorial, avec plusieurs thèmes de campagne, en fonction de vos objectifs commerciaux. Encore une fois, il est essentiel d’organiser des tables rondes avec l’équipe commerciale pour aligner vos objectifs et les impliquer dans le projet. N’hésitez pas à faire appel à l’expertise et l’expérience de votre partenaire, qui saura vous guider tout au long de cette étape.

 

Etape 2 : réaliser la première campagne

Une fois votre stratégie définie, il est temps de réaliser votre première campagne d’inbound Marketing. Pour cela, adressez-vous à votre persona principal, avec une problématique large, pouvant répondre aux besoins de votre cible, quelle que soit sa maturité. Il convient de répartir vos sujets de billets de blog dans ce qu’on appelle le funnel de conversion : au top du funnel, vous répondrez à des problématiques larges, puis descenderez petit à petit vers des sujets de plus en plus précis, amenant à votre solution.  

Dans votre outil de marketing automation, commencez par  mettre en place des workflows simples. Rien ne sert dans un premier temps de programmer trop d’emails commerciaux visant à relancer vos prospects. Soyez patient, laissez le temps à votre cible de s’habituer à vos contenus et à votre présence sur Internet et traiter les premiers leads manuellement. Puis, petit à petit, sollicitez votre agence inbound marketing pour automatiser et complexifier vos workflows.

 

Etape 3 : suivre la campagne

Avant de lancer votre campagne, veillez à tester les différents éléments : emailings, formulaires, landing pages… Ainsi, vous éviterez toute mauvaise surprise !

Ensuite, vous devez suivre votre campagne et vérifier que tout se passe comme prévu : le respect des délais, le traitement des leads… Vous serez le lien entre votre prestataire et les commerciaux, il est donc essentiel de se tenir au courant des évolutions du projet des deux côtés en faisant des points réguliers avec les deux parties. N’hésitez pas à ajuster vos actions en temps réel si besoin, et si votre prestataire Inbound marketing sait se montrer agile.

 

Etape 4 : analyser les résultats

Ca y est, votre première campagne est terminée ! Il est temps de faire le bilan. Analysez l’évolution du trafic sur votre site Internet, votre positionnement sur les mots clés stratégiques que vous avez définis en amont, les résultats de vos envois d’emailings et de newsletter, les interactions sur les réseaux sociaux, le nombre de leads obtenus… Et surtout, communiquez avec votre direction et la direction commerciale autour de ces résultats. Ainsi, en présentant les chiffres, vous aurez plus de matière pour convaincre vos collègues que marketing et commercial font la paire !

Cependant, soyez patients ! Vous n’obtiendrez peut-être pas les résultats escomptés dès la première campagne. En effet, quelques ajustements seront certainement nécessaires pour atteindre vos buts. Mais seule une analyse rapide des premiers résultats avec votre partenaire peut vous permettre de hausser le niveau de campagne en campagne, ne l’oubliez pas !

 

Etape 5 : améliorer, corriger et aller plus loin

Le bilan vous permettra d’apporter les améliorations pour les prochaines campagnes. Avec le temps, vous pourrez aller plus loin dans l’automatisation des tâches marketing, dans la publication de réseaux sociaux ou encore dans vos méthodes de prospection. Ainsi, la prospection dans le dur disparaîtra progressivement en faveur de la mise en place de workflows de mail automatisés de plus en plus riches. La connaissance de vos prospects sera aussi plus précise (quels contenus ont été téléchargés, quelles pages visitées…). Vous pourrez donc proposer les contenus adaptés aux préférences de chacun. Enfin, plus vous serez présent sur les réseaux sociaux, plus vous serez visible, encouragez donc vos collègues à partager les contenus sur leurs réseaux.

Par Alexandra Baa, le 9 octobre 2018

Share This