En tant qu’acteur de l’IT, avez-vous déjà fait l’expérience d’une création ou d’une refonte de site web ratée ? Les textes ne correspondaient pas à votre coeur de métier ? Votre site n’attirait pas suffisamment de visiteurs ou ne générait pas de leads ? Le code était de mauvaise qualité ? Le design était daté ? En moyenne, vous garderez votre site web entre 3 et 5 ans : il est donc impératif de choisir le bon prestataire web pour ne pas vivre avec un site de mauvaise qualité pendant les prochaines années. Il en va de la santé de votre entreprise ! Alors, comment choisir le bon partenaire ? À quels critères être attentif ? Nous répondons à toutes vos questions. 

 

Critère n°1 : la connaissance marché 

agence web esn ssiiIl s’agit probablement du critère le plus important. L’IT est un secteur très spécifique avec un vocabulaire complexe. Si votre prestataire n’a pas compris l’essence même de votre offre, impossible de concevoir un site efficace. Il aura en effet trop de mal à se défaire de ce qu’il connaît (au hasard, des sites de e-commerce BtoC) et à s’adapter à vos visiteurs. Non, vous n’avez pas forcément besoin d’un raccourci Facebook sur toutes les pages, ni d’un système de validation de panier, ni d’un catalogue d’articles avec la possibilité pour le visiteur de laisser un commentaire sur un produit…

 

Critère n°2 : la place du  SEO 

Nous le savons, sans une stratégie SEO rondement menée, votre site Internet n’atteindra pas les résultats escomptés. En effet, celle-ci est indispensable pour générer du trafic de qualité. Sachant qu’une stratégie SEO doit être considérée dès le cahier des charges du site Internet, comment dissocier les deux ? Soyez donc attentif à la place qu’occupe le SEO dans votre projet et à quel moment les actions seront mises en place. 

 

Critère n°3 : la maîtrise de toute la chaîne marketing

agence web esn ssiiSi votre prestataire est spécialisé sur le côté technique, éditorial ou SEO, vous risquez de rencontrer quelques difficultés. En effet, cela signifie qu’une partie de votre site sera sous-traité. Même si la sous-traitance est envisageable, elle présente quelques limites. En premier lieu, la multiplicité des interlocuteurs. Cela rallonge les délais et transforme parfois les propos. Votre projet manquera également d’agilité puisque les processus seront plus lourds, plus complexes. En second lieu, si votre prestataire est une web agency classique (donc plus technique que marketing), il n’aura pas le recul nécessaire pour prendre en compte la stratégie sous-jacente votre site Internet. L’idéal reste de s’entourer d’une équipe de consultants, rédacteurs, graphistes et développeurs présents dans une même agence. 

 

Critère n°4 : le choix du CMS ou de la techno

Attention au prestataire qui vous impose sa technologie ou son CMS. Ce choix doit être fait d’un commun accord. En effet, un CMS que vous ne maîtrisez pas ou un langage de développement peu répandu pourrait entraver les futures modifications. Si vous avez une page à modifier ou de nouvelles pages à ajouter, il faut que soyez autonome. Sans quoi, vous renoncerez vite à mettre à jour votre site web (process trop lourds, trop chers) et celui-ci vieillira prématurément. Un CMS classique type WordPress vous assurera plus de liberté qu’un framework maison. Et pour une meilleure prise en main, vérifiez l’existence d’une formation détaillée à la fin de la mise en ligne

 

Critère n°5 : le choix de la méthodologie 

web agency esn ssiiDans la construction d’un site Internet, la méthodologie est clé. C’est elle qui déterminera le déroulement du projet et probablement sa réussite. Assurez-vous que votre prestataire suit une méthode précise et de préférence une qui garantit l’efficacité du site. Par exemple, connaissez-vous le design Thinking ? C’est une méthode agile qui évite l’effet tunnel et qui permet de bâtir votre site web sur des inspirations multiples : les vôtres, celles de votre partenaire et celles de vos clients et prospects ! Pourquoi ne pas l’adopter pour votre prochain projet ? 

 

 

Critère n°6 : le budget 

Dernier critère et non des moindres, le budget. Le tarif proposé par votre partenaire doit être cohérent avec votre projet et vos objectifs. Très peu cher ? Attention à la qualité du site Internet développé ! Trop cher ? Est-ce réellement pertinent d’investir de telles sommes dans un site non marchand ? Privilégiez les acteurs qui sauront étudier avec vous les objectifs commerciaux de votre entreprise et les mettre en rapport avec la méthodologie et les techniques déployées. Bref ! Demandez-leur de garantir votre ROI !

 

site web editeur de logiciel


Morgane Rousset

Par Morgane Rousset, le 21 juillet 2020

Share This