LinkedIn : l’alliance aura bien lieu

Tel un bon Lannister de l’IT, vous avez fait votre choix quant à votre plan de bataille sur les réseaux sociaux (voir à ce sujet notre article "Réseaux sociaux : le coeur de votre communauté !"), vous êtes aujourd’hui déterminé à faire de la puissante “armée” LinkedIn, le nouvel allié de la conquête de vos territoires.

Vous avez pour cela suivi en amont les enseignements de Lord Varys qui vous avait déjà chuchoté à l’oreille de vous créer un compte personnel et un compte entreprise, vitrines de votre armée...

Hélas ce n’est pas suffisant aujourd’hui. Découvrez donc la stratégie à adopter pour faire de LinkedIn un allié de taille.

L’armée LinkedIn pour les éditeurs de logiciels ou les ESN, ce sont tout d’abord des soldats....

Une armée ne serait rien sans les membres qui la composent.

Avant de vous lancer dans la publication de contenus, commencez par créer votre communauté. Recherchez et entrez en relation avec vos contacts, prospects, partenaires, influenceurs de votre secteur… Pour rappel, LinkedIn ce sont plus de 500 millions de membres, dont 106 millions actifs mensuellement* . Vous aurez donc toutes les chances d’y retrouver les personnes de votre réseau.

Pour y parvenir, vous pouvez lancer des recherches manuelles ; ou encore optimiser le lancement de votre recrutement en vous appuyant sur les options mises à disposition par LinkedIn : l’import de votre carnet d’adresses ou vos fichiers de contacts.

Et comme un soldat conquis pour rejoindre vos troupes en vaut 2 (voire 10, voire 100), c’est là toute la magie et la puissance de Linkedin, vous profiterez de l’effet boule de neige. Les contacts de vos contacts vous seront suggérés et vous pourrez ainsi les inviter à rejoindre vos troupes. Certains même “s’engageront” même volontairement...

Première victoire : vous avez réussi à “embrigader les forces vives”… Mais quid de leurs “chefs d’armée” ?

… Mais aussi des alliances stratégiques…

Des troupes en nombre c’est bien, des alliances à la “Little Finger”, c’est encore mieux ! Il vous faut donc connaître, être connu et reconnu auprès de groupes stratégiques.

Vous l’aurez certainement compris, il est question ici des groupes sur LinkedIn. Il en existe de nombreux aussi divers et variés qu’il existe de thématiques IT… Vous pouvez très simplement, via le moteur de recherche LinkedIn, découvrir ceux relevant d’un intérêt pour votre activité (éditeurs de logiciel ou ESN), ou encore ceux à la “croisée” des problématiques et métiers de vos clients. Arrêtez-vous en priorité sur ceux qui comptent le plus d’adhérents.

Adhérez à ces communautés LinkedIn puis publiez. Pour cela, nous vous encourageons vivement à publier des informations dites de “fond”. Attention aux messages de “propagande” (ou trop commerciaux) qui pourraient vous desservir voire prendre le risque d’en être exclu !

… Et des armes de pointe !

Rien ne sert d’avoir des troupes et de nouer des alliances si vous n’êtes pas armés pour le combat... Vous risquez en effet de faire très rapidement un flop…

Vous devez donc offrir à votre nouvelle communauté un contenu de qualité, diversifié et aux objectifs variés : articles de presse (aussi bien de la curation que vos propres retombées presse), tribunes d’experts, informations internes, prochains événements…

Vos informations commerciales, quant à elles, doivent être diffusées à doses homéopathiques : pensez à toujours bien valoriser les bénéfices pour vos clients plutôt que les aspects “techniques” de vos innovations logicielles.

Notez également que les armes “Success Story” et “White Paper” sont les meilleures aujourd’hui en termes de ROI (vos petits dragons en quelque sorte !). Basées sur des enjeux clients réels, vous valorisez ainsi votre expertise. Leur impact sera beaucoup plus grand que toute votre gamme de plaquettes, PPT et discours commerciaux : ils généreront plus de clics et de partages.

Dernière petite chose à propos des posts LinkedIn : leur durée de vie est très courte. Pour vous assurer que l’information passe bien, n’hésitez pas à relayer vos informations à plusieurs reprises (idéalement sous une forme un peu différente), de manière espacée dans le temps… Une récente étude menée par Linkedin recommande 1 post par jour de semaine, soit 20 posts par mois, pour atteindre 60% de votre audience.

Vous voilà fin prêt à combattre main dans la main avec cette armée au potentiel indiscutable et à la force de frappe exceptionnelle : LinkedIn pour les éditeurs de logiciels et ESN.

Alors ne tardez pas à mettre en place votre stratégie pour gagner le trône de fer…

* Chiffres 2017 publiés par LinkedIn

Par Pauline Lefort, le 06/06/17

S’il te plaît… dessine-moi un mouton !

Restez connectés !

Tous ces articles (et bien d’autres) dans votre boîte mail ?